Confinement : L’ONU lance un appel mondial à protéger les femmes des violences conjugales

Confinement : L’ONU lance un appel mondial à protéger les femmes des violences conjugales

Ce qu’on craignait est finalement arrivé : le confinement a engendré une explosion des violences conjugales dans le monde. Face à cette réalité alarmante, l’ONU a lancé un appel à protéger les femmes battues.

En France, la violence domestique a augmenté d’un tiers en l’espace d’une semaine. Une hausse inquiétante qui témoigne de l’urgence à venir en aide aux victimes.

Ce dimanche 5 avril, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a lancé un appel mondial à protéger femmes et jeunes filles, dans un communiqué et une vidéo en anglais sous-titrée en français, arabe, espagnol, chinois ou russe : « Malheureusement, de nombreuses femmes et jeunes filles se retrouvent particulièrement exposées à la violence précisément là où elles devraient en être protégées. Dans leurs propres foyers. C’est la raison pour laquelle je lance aujourd’hui un nouvel appel pour la paix à la maison, dans les foyers, à travers le monde entier. »

Antonio Guterres a notamment demandé la mise en place de plusieurs “systèmes d’alerte d’urgence dans les pharmacies et les magasins d’alimentation”, les seules établissements qui restent ouverts pendant le confinement. En France, le meilleur moyen pour signaler une violence et être en sécurité reste le portail de signalement gratuit ainsi que l’assistance téléphonique : le 3919.